Exposition O – Parcours d’été 2016

L’appropriation de l’art contemporain à travers toutes ses formes d’expression par le plus grand nombre est l’une des valeurs qui sont chères à la Province de Luxembourg. Sensibiliser le public aux pratiques artistiques contemporaines, permettre aux plasticiens luxembourgeois de trouver un espace d’expression, de reconnaissance et d’échange, créer des ponts avec le passé : tels sont les objectifs poursuivis à travers cette exposition ‘O’.

Pour ce faire, c’est le plasticien Rohan Graeffly qui, en tant que commissaire d’exposition, a imaginé le propos puis sélectionné et rassemblé les œuvres de 12 artistes originaires ou résidant en province de Luxembourg.

Antoine ElodieO
Daniel Daniel
Hornard Myriam
Klenes Anne-Marie
Longly Katerine
Melchior Carole
Moulin Pierre
Voz Monique
Pirot Sophie
Weyders Cathy
Brognon & Rollin
Guy Ducaté

Avec comme fil conducteur le thème de l’eau et la confrontation avec des pièces patrimoniales issues des collections de 8 musées de la province nait ainsi un diadoque inattendu entre le présent et la passé….

Musée Ducal à BouillonO
Musée de la Famenne à Marche
Musée en Piconrue à Bastogne
Musée provincial du Fourneau Saint-Michel
Musée des Celtes à Libramont
Musées Gaumais à Virton
Musée Archéologique
Musée Gaspar d'Arlon

On cherche aussi à donner l’envie d’aller plus loin, de découvrir les collections d’objets dans leur ensemble. C’est pourquoi, dans un dynamique culturelle et touristique, chaque visiteur bénéficiera d’une réduction sur le prix d’entrée voire de la gratuité du billet dans l’un des 8 musées partenaires de son choix.

Sensibiliser les publics à l’art contemporain avec ...

L’édition d’un livret d’exposition avec des textes de François de Coninck consacrés à chacun des artistes...

La conception et mise à disposition d’audio-guides qui proposeront un parcours commenté à partir d’interviews des artistes...

Pour les enfants, l’édition d’un livret pédagogique que leur permettra de découvrir l’exposition de manière ludique...

Et durant 5 semaines en juillet et août l’opération «plaines de jeux  art contemporain & patrimoine»  !

Ailleurs, en province de Luxembourg, d’autres initiatives mettent en exergue la création plastique contemporaine: l’Orangerie à Bastogne, l’Espace culturel à Herbeumont, le Centre d’art contemporain du Luxembourg belge sur le site de Montauban-Buzenol.

Dans une dynamique fédératrice, la Province de Luxembourg a donc souhaité les rassembler autour d’un parcours estival.

Rencontrer la richesse et la variété de la création plastique contemporaine, susciter des questionnements et des émotions, faire naître des dialogues et des confrontations entre l’art et les espaces, redécouvrir des sites patrimoniaux et naturels … telles sont les lignes conductrices qui ont guidé 30 artistes belges et internationaux qui, à travers de multiples médiums, interviennent dans ces 4 lieux.

Cette balade artistique est aussi l’occasion de jeter des ponts entre les arts d’aujourd’hui et l’histoire puisque le parcours met également à l’honneur un aspect ou un lieu patrimonial à découvrir.

D’un espace à l’autre, au fil de parcours artistiques et émotionnels, je vous invite à oser la rencontre avec l’art contemporain, à (re)dévouvrir notre patrimoine, à vous laisser toucher et porter par le travail d’artistes qui posent un autre regard sur le monde qui nous entoure.

Patrick ADAM
Président du Collège provincial
Député provincial en charge de la Culture

PARURES, De la tête aux pieds – Nouvelle exposition collective au Musée Archéologique d’Arlon

Cette exposition est une initiative relativement inédite dans sa conception. Elle est en effet le fruit d’un étroit partenariat entre 8 musées, tous situés sur le territoire de la province de Luxembourg.

PARURES, De la tête aux pieds
Musée Gaspar d'Arlon
Musée Gaumais de Virton 
Musée des Celtes de Libramont 
Musée en Piconrue de Bastogne
Musée de la Famenne à Marche
Musée Ducal à Bouillon
Domaine du Fourneau Saint-Michel 
Musée Archéologique d’Arlon 

Les directeurs-conservateurs de ces institutions se sont réunis sous un collectif qu’ils ont baptisé « M8 » pour 8 musées du Luxembourg. Confrontés aux restrictions imposées dans le monde de la culture bien plus que dans d’autres domaines, les responsables des plus grosses structures muséales de la province ont trouvé comment y répondre : s’unir…pour mutualiser les moyens, financiers mais surtout humains. Mettre ensemble leurs atouts, leur énergie, pour créer un événement de qualité.

DSC_1164Si cet événement vient concrétiser une idée née il y a déjà un certain nombre d’années, l’ambition des directeurs – conservateurs est de reproduire ce projet collectif régulièrement, tous les deux si possible. Au travers d’une exposition, ou d’un autre grand événement du type colloque. L’institution provinciale soutiendra ces initiatives, en termes matériels et promotionnels.

La Province souhaite mettre en avant la diversité culturelle de son territoire. En allouant des subsides, en provoquant des rencontres. Elle tente de donner des moyens complémentaires aux personnes qui œuvrent à pérennisation et à la mise en valeur de notre patrimoine.

« PARURES, De la tête aux pieds », ce titre révélateur vous laissera pourtant de nombreuses surprises. L’exposition se veut avant tout contemplative, d’objets de parures de toutes époques et de tous domaines. Une parure est, si l’on s’en tient à la définition, un ensemble d’ornements portées par une personne ». Mais quel est le sens de ces ornements, que révèlent-ils d’une personne? De la vie sociale à la vie religieuse, de la parure féminine aux décorations honorifiques…ces objets auxquels une attention particulière a toujours été donnée par les artisans, celle de l’esthétique, véhiculent en étant portés, l’image que nous voulons de nous-mêmes.

Le musée inaugurera un autre événement de grande ampleur d’ici là. L’ouverture d’une nouvelle salle d’exposition permanente qui présentera le fruit des recherches archéologiques menées à Arlon par le Service Public de Wallonie et sur le site de la villa de Mageroy à Habay-la-Vieille. Après avoir obtenu l’agrément de dépôt de biens archéologiques suite au réaménagement complet de ses réserves, le musée pourra ainsi prétendre à de nouvelles acquisitions qui viendront compléter son panel d’objets représentatifs de la période gallo-romaine.

Je remercie l’équipe du Musée Archéologique d’Arlon ainsi que les directeurs-conservateurs des musées partenaires à savoir Sibylle Legrand, Valérie Peuckert, Florence Zenner, Thibault Cassart, David Colling, Didier Culot, Elodie Richard, Damien Watteyne et Sébastien Pierre.

Un bon succès à l’exposition !

Patrick ADAM
Président du Collège provincial
Député provincial en charge de la Culture