Art@Work  

Art@Work    –    Parcours d’été 2015 du 18 juillet au 11 octobre au Palais Abbatial de Saint-Hubert

L’appropriation de l’art contemporain à travers toutes ses formes d’expression par le plus grand nombre est l’une des valeurs qui sont chères à la Province de Luxembourg. Il est donc primordial de pouvoir sensibiliser le public aux pratiques artistiques contemporaines mais aussi de permettre aux plasticiens luxembourgeois de trouver, dans leur terre natale, des espaces d’expression, de reconnaissance et d’échange.

Ainsi à Saint-Hubert, sous le regard et la houlette de la commissaire parisienne Julie Crenn, l’exposition art@work rassemble 9 artistes français et belges (dont les luxembourgeois Elodie Antoine et Rohan Graeffly) qui, via différents mediums artistiques, interrogent le monde du travail.

Poursuivre la lecture « Art@Work  « 

Point presse – Expo « La province de Luxembourg est-elle design ? »   

  • Quel est le potentiel créatif du Luxembourg belge en matière de design ?
  • Qui sont les designers d’objets et comment développent-ils leurs activités ?
  • Quels sont les aménagements et les réalisations architecturales qui façonnent le nouveau visage de notre province ?
  • Cette exposition vous invite à répondre à ces questions et à bien d’autres encore.

Ce n’est pas la première fois que l’Institution provinciale traite de la question du design et de l’architecture. Cela a été le cas en 2011 avec le concours de design « banc public » présenté dans le cadre de Maili Mailo et aussi en avec les trois éditions du prix d’architecture durable en 2009, 2011 et 2013.

C’est il y a plus d’un an que Benjamin Stoz est venu me présenter ce projet d’exposition. Séduits par la qualité et la pertinence du propos, nous lui avons proposé de nous associer et de mettre en commun nos savoir-faire et moyens afin de concrétiser cette belle idée.

A la fois commissaire et scénographe de l’exposition, Benjamin Stoz a pu bénéficier de l’expertise et de l’appui d’un comité de sélection multidisciplinaire composé de : Cécile Francescangeli de le Maison de l’Urbanisme de Lorraine-Ardenne, Françoise Lutgen de la Direction économie et tourisme de la Province de Luxembourg , Willy Dory de l’espace d’art contemporain l’Orangerie et enfin de Michaël Cravatte, designer d’origine luxembourgeoise et Secrétaire général de l’Union des Designers de Belgique.

Au final, sur base d’une série de critères objectifs, ce sont les démarches de 10 designers, 9 réalisations architecturales et 4 projets d’aménagements intérieurs qui sont mis en exergue au fil 3 parcours distincts. En complément, le public peut aussi découvrir les lauréats des 3 prix d’architecture durable ainsi que le projet Insider Design de La Hesse.

Exploitant le bois et jouant sur une intégration harmonieuse avec le patrimoine architectural du Palais abbatial, la scénographie imaginée par Benjamin Stoz et mise en œuvre par le personnel provincial du SDAC est particulièrement réussie et contribue à mettre en valeur le travail et les démarches des différents créateurs.

D’ici deux semaines, l’exposition sera complétée par un journal remis gratuitement aux visiteurs. Au fil de 8 pages, cette publication permettra d’approfondir complémentairement cette réflexion sur le design à travers une série d’articles ainsi qu’une double page catalogue.

Et le mardi 30 septembre, dans le cadre d’une belle collaboration avec Luxembourg Creative, nous accueillerons une conférence et une table ronde consacrée au « design thinking ».

La question du design et des liens tissés avec notre territoire est vaste et mérite d’autres actions. J’espère que cette exposition constituera le point de départ d’une série d’initiatives nouvelles, tant dans le domaine culturel qu’économique,  autour des thématiques du design, de l’architecture et de la province de Luxembourg.

Je conclurai par avec une citation de Robert L. Peters :

Le design crée la culture. La culture forge les valeurs. Les valeurs déterminent le futur.

L’expo est ouverte du 26 juillet au 5 octobre, de 13h à 17h et fermée le lundi. L’entrée est gratuite et le tout c’est au Sdac à Saint-Hubert. 

Patrick ADAM,

Président du Collège provincial,

Député provincial en charge de la Culture