SAMEDI 3 DÉCEMBRE – JOURNÉE MONDIALE DU HANDICAP

Pour la 3ème année consécutive, la Direction Handicap et Actions en Milieu Ouvert (DHAMO) de la province de Luxembourg, en collaboration avec le Centre d’Expression et de Créativité de la Maison de la Culture et la cellule Article 27 Sud Luxembourg, vous proposent leur soirée de sensibilisation qui aura lieu le samedi 3 décembre prochain, date de la Journée mondiale du Handicap.

ENSEMBLE AVEC NOS DIFFÉRENCES !
16h00 / 18h30
 MAISON DE LA CULTURE D'ARLON

t  o  u  t     u  n    P  R  O  G  R  A  M  M  E

Quelques courts-métrages originaux...Nous aurons la chance de découvrir trois films d’animation. Ces petites pépites cinématographiques, de nombreuses fois primées, ont été sélectionnées par Monsieur Luc Boland, organisateur du Festival EOP, qui nous fera l’honneur de sa présence.

Ces films seront sous-titrés et audio-décrits afin de permettre aux personnes sourdes et aveugles d’eux aussi prendre part à la fête.
Cécile, bénéficiaire du Sahmo surdité nous proposera un aperçu de ses talents de danseuse. Elle nous emportera au rythme des djembés sous le soleil de l’Afrique.
Place au théâtre avec Nathanaël, jeune adulte asperger... Avec beaucoup de recul et d’humour, il nous délivrera un message plein d’espoir. Oui, l’autisme est un handicap ! Oui, ce diagnostic et ses troubles associés lui ont joué des tours tout au long de sa vie ! Mais cette étiquette ne résume pas ce qu’il est. Il nous l’exprimera avec aisance, sous le regard bienveillant de sa maman.
Place à la musique...Le concert de la chorale Sahmrock. reprise en main par Monsieur Vincent Racelle, depuis quelques semaines.
L’atelier Corps en mouvement de Martine Matagne nous présentera sa vidéo: "l’instant paysan". Sous l’œil de la caméra, ces apprentis danseurs nous dévoilerons quelques - uns de leurs pas chaloupés.
Nous enchaînerons avec un retour attendu : voilà deux ans qu’ils étaient en phase d’écriture et en répétition dans le plus grand secret. Les Arlonais du bout du monde joueront pour la première fois leur nouvelle création théâtrale: "on connaît la musique!" Ils vous baladeront au gré de leurs humeurs musicales entre farces et instants de tendresse.
Pour clôturer notre spectacle nous aurons la chance d’accueillir Lou Boland. Ce jeune homme nous régalera par son talent de chanteur, d’imitateur même. Star de Youtube, il totalise plus d’1,5 millions de vue pour sa chanson: "Lou, je m’appelle Lou" et sa reprise de Stromae. 
Mais aussi le vernissage de l’exposition « Ensemble avec nos différences ». Réalisée grâce à la collaboration des jeunes participants des ateliers du CEC d’Arlon. Les étudiants de la Haute Ecole Robert Schuman complèteront cette exposition avec leurs œuvres tournant autour de l’autisme et des habiletés sociales.

CHAQUE INTERVENTION MUSICALE OU THEATRALE SERA INTERPRETEE EN LANGAGE DES SIGNES PAR ANNIE DEVOS


Voilà qui clôture notre programme. Une fois encore les bénéficiaires du DHAMO se sont lancés le défi de vous faire rire, rêver, chanter ou même pourquoi pas danser. Ils vous montreront que le handicap ne limite pas le talent. Alors, rejoignez – nous nombreux.

Patrick ADAM
Président du Collège provincial
Député provincial en charge de l’Accompagnement

JOURNÉE « ACTION-RÉFLEXION » DE l’INCLUSION SPORTIVE 

L’ACTIVITÉ PHYSIQUE A DE NOMBREUX EFFETS POSITIFS 
QUI PERDURENT A L'AGE ADULTE... 
QUELLE PLACE POUR LE JEUNE PORTEUR D'UN HANDICAP ?
LE SPORT, C'EST BON ET C'EST BON POUR TOUS !
LE SPORT, C'EST INVESTIR DANS L'AVENIR !

Je suis extrêmement heureux qu’autant d’étudiants de la Haute Ecole Robert Schuman de Virton (section éducation physique) et de Libramont (section kinésithérapie) sont venus assister à cette conférence « ACTION-RÉFLEXION » DE l’INCLUSION SPORTIVE ce matin à Bertrix. Vous, les étudiants qui êtes les futurs responsables de la formation sportive, et vous, les futurs kinés, qui aurez un rôle important par rapport à la partie médicale des sportifs.

Les services provinciaux du DHAMO et du Sport se sont associés pour organiser cette journée « action-réflexion » afin de connaître la place, au niveau sportif, d’un jeune porteur d’un handicap.

L'inclusion représente le fait de rendre tout accessible à tous et c’est bien l’objectif de pouvoir intégrer ces jeunes dans des clubs et/ou associations sportives ordinaires afin qu’ils puissent pratiquer leur passion de manière régulière en parfaite collaboration avec les différents acteurs de terrain que sont les fédérations, clubs et centres sportifs communaux.

Au niveau sportif, la Province de Luxembourg a comme principale préoccupation le développement de toute activité physique pour les jeunes. Il est primordial d’aider et d’encourager tout jeune à pratiquer de manière adaptée et régulière une activité sportive.

Le Service des Sports et la Commission sportive organisent annuellement la campagne « En sport aussi une ardeur d’avance » qui est une campagne de sensibilisation et d’orientation sportives pour les élèves de 5ème et 6ème du fondamental et qui reprend également l’enseignement spécialisé. Cette campagne réunit plus de 5200 élèves pour 210 écoles, les jeudis et vendredis du mois d’octobre !

Lors de l’octroi des « Bourses du sport », la Province et l’AOL mettent également en évidence un sportif ou une association issu du sport handicap afin de les valoriser comme toute la famille des sportifs.

La Direction Handicaps et Actions Milieu Ouvert a pour mission d’accompagner le quotidien de la personne handicapée, de l’informer et l’orienter vers tous les services qui peuvent lui être utiles. Elle est aussi un « partenaire actif » dans les projets d’insertion professionnelle, scolaire ou dans les loisirs.

Nos intervenants élaborent avec la personne porteuse d’handicap, ou sa famille, un projet individualisé. Ce  dernier est la base de leur collaboration et reprend les objectifs choisis avec la personne en vue d’atteindre une plus grande autonomie.

J’encourage donc tous les acteurs issus aussi bien du monde sportif que du secteur du handicap à oser le partenariat !

Patrick ADAM
Président du Collège provincial
Député provincial en charge de l’Accompagnement et du Sport

Colloque « TDA/H…faut qu’ça bouge !! – le 7 octobre à Virton

Colloque "Troubles de l'attention" - HERS Virton

Le Trouble de l’attention, un handicap un peu trop visible chez les jeunes ?

En 2014, nous avions organisé un colloque sur les jeunes à hauts potentiels…
En 2015, nous abordions la dyspraxie…
Pour 2016, les services provinciaux du DHAMO poursuivent leurs missions de formation et d’informations en se focalisant cette fois-ci sur une thématique qui touche un grand nombre de nos concitoyens: le Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité, généralement connu sous son acronyme de « TDAH ».

TDHA, mais qui se cache derrière ces 4 lettres ?

En Belgique:

3 à 5 % des enfants en âge scolaire 
Des enfants et adolescents avec une grande majorité de garçons
1 enfant par classe dans nos écoles fondamentales 
1700 jeunes en Province de Luxembourg
Des enfants...des jeunes...des réalités quotidiennes...des difficultés d’intégration sociale et de scolarisation.

Par conséquent, il est donc indispensable « que ça bouge » et que nous avancions dans le travail de diagnostic, de prise en charge et d’accompagnement.

Contrairement à une idée reçue, le TDAH n’est ni rare, ni simple à appréhender. Le TDAH est un trouble neurologique qui se caractérise par une tendance excessive à la distraction et des difficultés de concentration. Ceci a de réelles et profondes conséquences dans l’ensemble des milieux de vie des jeunes tant en famille qu’à l’école ou en dehors de celle-ci.

Mal éduqués??! Il ne s’agit pas d’une question d’éducation, mais une difficulté à freiner leur impulsivité et refréner leur spontanéité.

Le TDAH reste encore trop peu connu…Les comportements hyperactifs ou impulsifs ne sont que des manifestations du TDHA mais pas forcément. Par conséquent, il faut aller au-delà de la caricature de l’enfant hyperactif, étiqueté bien trop souvent comme ‘trop difficiles’ pour bien saisir la singularité de chaque enfant et de chaque adolescent, en évitant l’écueil d’un traitement standardisé pour « qu’il rentre dans le rang ».

Comme pour chaque colloque organisé depuis 2014, l’ensemble des personnes qui prendront la parole lors de cette matinée œuvrent en Province de Luxembourg ou y résident.


La matinée se déroulera en deux temps:

  • Une conférence introductive axée sur les aspects théoriques qui sera réalisée par la Maison du 1002 Pattes de Bastogne par Mmes Gwenaëlle Melchior et Paule Philippe.
  • Une seconde partie beaucoup plus interactive et pratique avec divers ateliers animés par l’Ecole Provinciale d’Enseignement Spécialisé de Ethe et le Service provincial d’Aide à l’Intégration « Parcours Comm’Un ».

Je remercie Madame Laurence Deny, directrice de la catégorie pédagogique de la Haute Ecole Robert Schuman. Cette matinée s’inscrit dans le programme de la Haute Ecole et les étudiants de dernière année de la section instituteur y sont conviés.

Mais aussi Madame Edithe Lemaire, directrice de l’Ecole Provinciale d’Enseignement Spécialisé de Type 8 dont le personnel assurera un atelier durant cette matinée.

Et enfin, merci aux « spécialistes de leurs enfants » que sont les parents.

Entrée gratuite
 Inscription obligatoire (pour le 30/09/2016)
 s.balon@province.luxembourg.be
 0497/51.72.56.
 Programme TDHA / 7 octobre 2016

Patrick ADAM
Président du Collège provincial
Député provincial en charge de l’Accompagnement

7 ans ! Mai’li Mai’lo a 7 ans !

 

Cirkatomik – Quincaillerie Parpassantton

C’est l’âge de raison, du raisonnement, de la prise de conscience de soi et du monde, disait-on à l’école d’autrefois.

Et les psychologues d’aujourd’hui parlent, eux, du début de l’individualité,  du début de la reconnaissance et de l’estime de soi.

C’est parfait tout ça, toutes ces notions, pour parler de Mai’li Mai’lo, de la septième édition.

If Human – Danse en rêve

Mai’li Mai’lo a, au fil des ans, trouvé ses marques, installé sa marque, son originalité.

Mai’li Mai’lo a pris ses aises au Fourneau Saint-Michel.

Le festival a su profiter au maximum du cadre enchanteur, du décor idéal du Fourneau pour se mettre en scène, valoriser son offre riche, diverse, chatoyante de spectacles de plein air ; et, par le fait, il donne à voir le musée sous un jour – non, sous deux jours – exceptionnels.

Deux jours où c’est fête au village. C’est fête à tous les étages : en bas, en haut, au milieu…

Ça déborde de réjouissances !

Pete Sweet – Meet Pete Sweet

Il y en aura partout : au-dedans des maisons, au-dehors… Sur l’herbe qui se prête si bien aux jeux de toute sorte : jeux de scène, jeux de cirque… Sur les chemins pour tout ce qui se fait en déambulation.

Mai’li Mail’lo, c’est une fête pour les yeux, une fête pour les oreilles, une fête pour le machin qu’on a entre les deux : le cerveau…

Parce qu’à Mai’li Mai’lo, on s’offre aussi le luxe de la réflexion, on aborde des sujets délicats, sensibles…

C’est bien la preuve qu’on est raisonnable.

Et j’y reviens, à nos 7 ans, à notre âge de raison, pour insister sur la reconnaissance du festival.

Reconnaissance du public toujours plus nombreux, reconnaissance médiatique et reconnaissance des acteurs de la vie culturelle.

Strong Lady Productions – Leap

Ils ont, là, une vitrine, un tremplin pour exercer leur art ; faire montre de leur talent.

Mai’li Mai’lo est désormais un festival qui compte ; qui a sa place, sa spécificité, son utilité…

Mai’li Mai’lo est – on peut bien le dire à l’occasion de son septième anniversaire, de son atteinte de l’âge de raison – entré dans la cour des grands.

Et je veux profiter de l’occasion pour féliciter et remercier chaleureusement toutes celles et tous ceux qui sont à la base, à l’origine de cette invention, de cette folle entreprise, de cette belle réalisation.

Toutes celles et tous ceux qui sont à la manœuvre pour faire voguer, deux jours durant, ce bateau ivre, ce bateau fou.

Le temps leur a donné raison de faire ce pari… déraisonnable.

Patrick ADAM
Président du Collège provincial
Député provincial en charge de la Culture

©patrick adam - tous droits réservés

 

Du 1er au 9 avril, Autilux sensibilise à l’autisme…

2016-03-14 12.59.10

Saint-Hubert, journée de sensibilisation…Le 1er avril.

ob_197e8a_ruban-bleu-autismeComme chaque année, au 1er avril, le Palais Abbatial sera le lieu de rendez –vous des professionnels, étudiants, parents… désirant approfondir leurs connaissances sur ce handicap invisible.
Cette fois, c’est Véronique Lenoir, psychologue au Service Universitaire Spécialisé en Autisme et membre actif de l’ASBL Participate (site internet de référence en autisme) qui partagera avec nous le fruit de ses recherches sur les nouvelles technologies.

Arlon, expo « L’Autisme, un sixième sens »…Du 02 au 09 avril.

Cette année le DHAMO a eu la chance de pouvoir s’appuyer sur les différents services de la Ville d’Arlon, pour monter une nouvelle version de son exposition
Plonger le visiteur dans le monde de l’autisme…

Toujours conceptualisée par l’artiste Koen Van Elsen, l’exposition se tiendra dans les salles du rez-de-chaussée de l’ancien Palais de justice.

Les personnes autistes perçoivent le monde autrement, car les sens sont ‘calibrés’ différemment chez eux. Le monde peut alors apparaître violent, effrayant et incompréhensible, mais aussi parfois très beau et fascinant.

Mais ce n’est pas tout, LIGHT IT UP BLUE !

L’an dernier, la Province s’était associée à ce mouvement qui propose d’illuminer les bâtiments publics ou privés de bleu en marque de soutien à l’autisme.

Aux côtés l’Opéra de Sydney, l’Elysette, le Palais de Papes d’Avignon, la Bourse de Bruxelles…s’ajoute cette année avec nos bâtiments provinciaux, le Palais et l’Hôtel de Ville d’Arlon.

Patrick ADAM
Président du Collège provincial
Député provincial en charge de l’Accompagnement