NOUVELLE MADO À MARCHE

MADO
une Maison de l’adolescent
vient d’ouvrir ses portes à Marche.
une deuxième à arlon en 2019.

Diverses études, menées au sein de la communauté française comme à l’étranger, démontrent les difficultés qui existent dans la continuité de l’accompagnement ou de la prise en charge des jeunes entre les différents secteurs et notamment entre le secteur social (l’aide à la jeunesse) et le secteur de la santé mentale, de la psychiatrie ou de la santé en général.

A l’approche de la majorité ou déjà majeur, le jeune peut se sentir isolé, sans ressources financières, sans soutien familial et surtout sans connaissance des ressources pouvant l’aider dans son  environnement de vie.

En juin 2016, nous avons rencontré  le Cabinet du Ministre Rachid Madrane en charge de l’aide à la jeunesse.

L’AMO « Ado-Micile » d’Arlon est mandatée pour étudier la faisabilité d’une Maison de l’adolescent (MADO) en province de Luxembourg.

1 I 09 I 2018
début de l’activité du service sur l’implantation de Marche.

01 I 01 I 2019
début de l’activité à Arlon.

Concrètement :

Nous avons pour projet de développer des pratiques nouvelles dans le secteur de l’aide à la jeunesse en articulation avec d’autres champs de l’action sociale et de l’action sanitaire et notamment de la santé mentale.

La Maison de l’adolescent articule l’ensemble des pratiques d’opérateurs issus de secteurs différents en vue de développer une approche globale de la prise en charge des adolescents.

La Maison de  l’adolescent propose une prise en charge globale et la continuité de l’action en faveur des jeunes de 11 à 22 ans et/ou de leurs familiers.

La Maison de l’Adolescent s’inscrit dans le champ de l’aide spécialisée et préventive et intervient de manière non-contraignante hors de tout mandat.

Les problématiques récurrentes dans la tranche d’âge visée par la Maison de l’adolescent concernent principalement les domaines suivants :

  • Décrochage scolaire, manque de formation
  • Santé mentale
  • Isolement, manque de présence des parents
  •  Précarité
  •  Difficulté de trouver un logement à un prix abordable
  • Assuétudes
  • Problème et suivi médical

La Maison de l’adolescent vise à répondre avec une efficience optimale aux besoins et aux demandes des adolescents et des jeunes adultes de la province de Luxembourg.

Maintenant à Marche et bientôt à Arlon

L’activité du service a débuté le 1 septembre 2018 à Marche.

Le bâtiment est idéalement situé dans le cœur de la ville, à côté des trois plus importantes écoles de l’entité, à proximité du centre sportif, de la piscine et de la bibliothèque.

Il est facile d’accès via les transports en commun et est à quelques pas du centre-ville.

A partir de janvier 2019, l’activité sera également développée à Arlon, dans des locaux entièrement rénovés par la Province de Luxembourg et en partenariat avec la Ville. Le budget des aménagements nécessaires représente un investissement de 224.000 €.

Nous assumerons une couverture  de l’ensemble du territoire provincial par la mise en place de permanences dans différentes structures sociales existantes mises à notre disposition par les partenaires du projet.

MAISON DE L’ADOLESCENT – DÉPLIANT 

Contact :
Province de Luxembourg
Maison de l’Adolescent
Rue Erène 1
6900 Marche-en-Famenne
084/84.49.90
mado.lux@province.luxembourg.be