SE PERDRE DANS LA LUMIÈRE – BOUILLON AU TEMPS DES LUMIÈRES

INSTRUIRE TOUT LE MONDE ET SUR TOUTES CHOSES.
Pierre Larousse

Comment résumer par un petit mot la page glorieuse de Bouillon au temps des Lumières ?

Comment parler de Pierre Rousseau, de sa grande entreprise d’utilité publique ; entreprise insolite, exceptionnelle, tant par sa qualité intellectuelle que par son retentissement ?

Il me semble que la devise du grand continuateur de l’esprit des Lumières qu’est Pierre Larousse (1817-1875) pourrait faire l’affaire :

« Instruire tout le monde et sur toutes choses. »

Elle lui va même comme un gant, non ?

Pierre Rousseau a tâté et préparé le terrain cultivé ensuite par Pierre Larousse.

Pierre Rousseau a éprouvé une manière de diffuser les connaissances ; il a testé des formules, des techniques. Différents types de publications, différents modes de diffusion ; en priorisant toujours, dans sa présentation, dans sa ligne éditoriale, l’illustration, la modération et surtout l’actualisation.

Car le savoir n’est pas un état fini ; c’est un chantier permanent. Toujours en construction, toujours à recommencer.

L’encyclopédie est comme un journal quotidien, toujours à remettre à jour.

Et Pierre Rousseau a inventé le Journal Encyclopédique.

Pierre Rousseau et Pierre Larousse, ces deux Pierre-là sont de ces pierres qui ont compté – et comptent encore – dans l’édification toujours fragile de notre humanité.

Sybille Legrand (Musée Ducal), Philippe Mathieu, Jacques et Roger Nicolas ont conjugué leurs talents pour rendre hommage à Pierre Rousseau, le faire connaître, comprendre.

Le faire voir dans sa démarche, l’expliquer, le représenter dans son contexte.
Le restituer dans son jus, le montrer à l’œuvre, créateur et chef d’entreprise à Bouillon.

Une entreprise d’éclairage, une entreprise de luminaires !
Une entreprise vouée aux Lumières !

Et par les temps qui courent, ce n’est pas du luxe ; c’est une nécessité.

Ce travail d’édition a pu être mené à bien grâce à 
une collaboration avec la Province de Liège qui a pris 
en charge le travail de l’illustrateur liégeois David Caryn.

Le samedi 9 et dimanche 10 septembre, dans le cadre des Journées du Patrimoine, ce livre sera mis à l’honneur et Bouillon va, à partir du Musée Ducal, revivre à l’heure des imprimeurs – PROGRAMME

Point de vente –
Papeterie des Ardennes à Bouillon


Prix –
25 euros