À PROPOS DE « PROPOS DE LIVRE »

PROPOS DE LIVRE
la gazette qui tient au livre
la gazette des gens du livre

Dans son livre Propos de table, le philosophe de la Rome antique, Plutarque, expose l’art de bien converser quand on est à cet endroit si important qu’est la table.

Le titre Propos de table a été réutilisé, beaucoup plus tard, par le père du protestantisme : Martin Luther. Il désignait alors un mélange varié de réflexions philosophiques sur différents sujets. Quelques siècles après, ces trois mots propos de livre apparaissent encore en titre de livre ; dans l’œuvre de Victor Hugo, cette fois. Et c’est encore pour recueillir des réflexions diverses : sur les enfants, sur le théâtre, sur la musique, sur la religion, sur l’amour, sur la charité…

Avec Propos de livre, on se réclame modestement de ces trois références livresques et littéraires.

On installe quelque chose qui ressemble à de la conversation, à une table de conversation…

On permet aux gens du livre, les amateurs comme les professionnels, les privés comme les publics – et les lecteurs aussi, bien sûr – de converser, de mieux se connaître. On organise, on leur aménage un point de rencontre.

Propos de livre, c’est un recueil de témoignages, de réflexions, de propositions, des gens du livre.

Les acteurs, les servants du livre.

Le mot servant est un peu tombé en désuétude, alors qu’il a fait jadis une belle carrière dans la chevalerie, dans la poésie courtoise. C’est un mot qui va comme un gant au héros qui nous sert de mascotte : Don Quichotte !

Le mot exprime tout à la fois la dévotion et la passion. L’ardeur !

« Le livre, œuvre de fiction autant que de recherche, est un objet de culture. Il doit être respecté dans sa commercialisation. Il ne peut en aucune façon être dévoyé comme un produit d’appel de consommation courante. »

 Article 6 de la déclaration des droits du livre

DISPONIBLE LE 7 JUILLET 
QUATRE FOIS PAR AN
DANS TOUT LE RÉSEAU 
DES LIBRAIRIES 
ET DES BIBLIOTHÈQUES -
UNE RÉALISATION DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG -
LIRE EN LIGNE