La Foire du Livre de Wellin, 2ème édition, et c’était bien !

Je me souviens qu’il y a un an, presque jour pour jour, je m’exprimais à l’occasion de la 1re édition de la Foire du Livre de Wellin, en émettant le souhait que l’édition 2014 soit suivie d’une édition 2015…

Évidemment qu’ils ont récidivé ! Et j’en suis heureux. Merci donc aux Autorités communales d’accueillir, cette année encore, dans sa Maison des Associations, la présente Foire du Livre. Merci aussi à la co-organisatrice, Mme Azzaoui, à la bibliothèque de Wellin, aux partenaires et à tous les bénévoles pour l’accueil que vous offrez à nos auteurs. Merci enfin à vous, Chers Lecteurs, d’avoir été présents, ce dimanche à leurs côtés.

Oui, les organisateurs ont récidivé, mais… ils ont fait bien pire que l’an dernier : ceux qui bataillent dans l’ombre depuis des mois vous ont concocté un alléchant programme littéro-dominical.

L’image d’Epinal d’une province rurale à la terre fertile nous colle à la peau. Je ne la renierai pas et j’irai même plus loin : le terreau luxembourgeois est fécond aussi… en littérature !

« Enivrez-vous, enivrez-vous, sans trêve », dirait l’autre. « Mais de quoi ? »

Le rez-de-chaussée parle de lui-même : voilà, sous vos yeux, une large palette de la littérature telle qu’elle existe et vit en province de Luxembourg ! Nous pouvons être fiers de tous ces auteurs qui, par leur goût de la plume (ou du clavier), nous font découvrir -ou redécouvrir- l’histoire d’une région, évoquent les épisodes d’une guerre marquante ou nous transportent dans l’imaginaire : de vers en prose. De roman en nouvelles…

Le Service du Livre de la province, -associé à des initiatives comme celle-ci- fédère le circuit du livre, dans la crise que nous lui connaissons, mais il n’est pas seul et je voudrais ici souligner la synergie entre ses services provinciaux :

  • le Bibliobus de la Bibliothèque provinciale attend votre visite sur le parking ;
  • deux jeux de palets en bois de notre Ludothèque ne demandent qu’à être dérangés à l’étage ;
  • les structures matérielles prêtées par le SDAC sont agencées pour votre meilleur confort.

Il est capital, pour l’Institution provinciale, d’apporter son soutien à cette manifestation.

Nous l’avons dit, pour cette seconde édition : cap sur les jeunes ! De nombreuses animations (listées dans le programme réalisé par le Service du Livre) sont à l’attention des plus petits, car la passion des livres s’acquiert dès le plus jeune âge.

Les enfants, dans ce monde de sciences et de chiffres, ne laissez jamais quelqu’un prétendre que « La culture et la littérature, ça n’sert à rien ».

L’art créatif, sous toutes ses formes, est la mémoire d’une civilisation, mais c’est aussi le principal outil d’une société pour progresser…Ce salon était votre terrain de jeu : nourrissez votre imaginaire, pour bâtir votre avenir.

Et n’oubliez pas que, si les littéraires n’avaient pas imaginé marcher sur la lune, les scientifiques n’auraient jamais inventé de fusée !

La vie est ailleurs, titrait Milan Kundera, en ce dimanche 22 novembre, l’essentiel était ICI…

A l’année prochaine!

Patrick ADAM

Président du collège provincial

Député provincial en charge de la Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s