« 100 ans, se souvenir et transmettre », la publication de l’Asbl Porcheresse 2014

« ÊTRE VIVANT, C’EST ÊTRE FAIT DE MÉMOIRE. » Marcel Proust

De nombreuses initiatives historiques, culturelles ou touristiques sont nées dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale et marquent, chacune à leur façon, les quatre années de commémorations du conflit. Aujourd’hui, nous sommes réunis pour la parution de la publication portée par l’asbl Porcheresse 2014 « 100 ans, se souvenir et transmettre ».
Ce collectif a trouvé en la Province de Luxembourg un partenaire prêt à soutenir son projet d’édition, tout comme elle l’avait fait pour le Groupe du 80 et son livre « Le combat d’Ochamps ». Nos agents s’impliquent aux côtés des auteurs pour fournir des conseils au niveau de l’organisation du texte : mise en page, impression, etc.

Un contact avait été noué lors du colloque « Nouveaux regards sur la Grande Guerre », organisé par nos soins l’an passé, en collaboration avec les Archives de l’État et le Centre culturel de Bertrix. Au programme figurait l’intervention de membres de l’association venus parler des maisons du Comité de secours et d’alimentation, bâties en urgence dès 1915.

On aborde cette thématique dans le tome 1 que nous vous présentons maintenant. Au fil des pages, vous verrez en quoi la bataille livrée le 22 août 1914 a profondément changé la vie du village de Porcheresse, sinistré par le feu. Ses habitants ont payé un lourd tribut. Et comment se relever après un tel désastre ? C’est ce que racontera le tome 2, dont la sortie est prévue en 2016. Il rendra compte surtout de l’extraordinaire élan de solidarité qui s’est manifesté dans le processus de reconstruction.

Donner, partager, recevoir, il en est encore question aujourd’hui…

Le bénéfice des ventes de cette publication sera entièrement versé au CRILUX (Centre Régional d’Intégration de la Province de Luxembourg). Le CRILUX œuvre pour les réfugiés affluant en masse ces derniers mois en Europe.

« Être vivant, c’est être fait de mémoire », oui, et c’est faire en sorte que cette mémoire nous serve, nous profite. À nous tous, frères humains !

Patrick ADAM

Président du Collège provincial

Député provincial en charge de la Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s