Vivre est un Village !

Le 5 septembre, les acteurs de l’action Vivre est un village se rassemblent à l’Auberge de l’Ange Gardien (Orval) ; et vous invitent ! À la fois pour vous donner un aperçu de cette action culturelle transfrontalière, vous en expliquer les tenants et les aboutissants – et aussi, et surtout pour vous entendre… Vous entendre sur ce qu’elle a déjà produit comme sur ce que vous aimeriez qu’elle fît.

Résumons un peu ce qu’est Vivre est un village. L’intention est de considérer, de différentes manières, cette réalité qu’est le village. Une réalité multiple, complexe ; qui a beaucoup changé en l’espace d’un demi-siècle. Sociologiquement, culturellement, physiquement.

De quoi est fait le village d’aujourd’hui ? Comment fait-on village aujourd’hui ?

Et, puisque la littérature a souvent utilisé – et utilise toujours – le village comme lieu, comme sujet, comme matière romanesque ; et puisque ce sont les bibliothèques qui sont à l’origine de cette action et qui la portent, il sera beaucoup question de livres, de rencontres d’auteurs, de rééditions…

Vivre est un village valorise ainsi la réédition du recueil de poèmes de Jean Rogissart portraiturant vingt-et-un villages, et qui s’intitule : Aux verts fuseaux de la Semoy et de la Meuse.

Cette réédition est une initiative de l’association APLA – Art et Passion du Livre en Ardenne. L’ouvrage, illustré par Simon C. et préfacé par Christophe Mahy, sera donc présenté en avant-première ce 5 septembre à Orval puis, une deuxième fois, à la Galerie Caractères, place d’Arches (Charleville), le 4 octobre.

Il est bien agréable (et même plaisant compte tenu du titre…) de découvrir, en ces circonstances, l’article que l’écrivain belge Georges Jacquemin écrivit en 1962 dans une revue de chez lui, et qu’il intitula sobrement : Jean Rogissart, Wallon de France. Rien de moins !

Extrait : « Roman de la terre, roman paysan, roman d’âmes paysannes, roman social, roman de l’homme sur fond d’histoire, voilà les grands moments de l’art romanesque de Jean Rogissart. […] Faire sentir et faire voir, pour faire partager, tel est le propos de Jean Rogissart. »http://www.tvlux.be/video/rocambole-vivre-est-un-village_14082.htm

Vous avez vu ou vous allez voir : Vivre est un village, est partout, ici – à tous les étages ! Et même sur les tables. Si ! Mêmes les sets de table annoncent, promeuvent l’action Vivre est un village.

Patrick ADAM

Président du Collège provincial

Député provincial en charge de la Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s