Notre première grande action à l’occasion de la journée mondiale de l’autisme

 

Nous sommes heureux de vous avoir accueilli aujourd’hui pour vous présenter notre première grande action à l’occasion de la journée mondiale de l’autisme. Durant cet après-midi, vous avez eu l’occasion de prendre connaissance de deux projets qui ont pour objectif de bousculer les idées reçues sur l’autisme.

Vous avez tout d’abord visionné un reportage vidéo dans lequel la parole est donnée à des jeunes et des adultes autistes, à leurs familles et à leur entourage professionnel et social. Les cinq personnes que nous avons suivies ne sont pas représentatives de toutes les personnes autistes. Il s’agit de personnes autistes avec de bonnes compétences, ne présentant pas d’handicap mental associé.

Ce reportage lève un coin du voile sur leur intégration, leur autonomie, leurs loisirs… le tout mis en questions et en images par l’étudiante en journalisme, Juliette Devaux et l’équipe du DHAMO.

Le tournage s’est voulu dynamique. Les interviews se sont déroulées dans les lieux fréquentés par les personnes interrogées. Vous aurez l’occasion de voir, entre autres, Benjamin sur son lieu de travail à l’IMP Provinciale de Ethe, Christine qui nous reçoit au Manège où elle passe le plus clair de son temps ou encore Charly qui nous présente l’équipe de travail avec qui il effectue son stage comme apprenti.

Durant ce tournage, nous avons été frappés par l’implication et la volonté de nos jeunes et adultes autistes à nous faire comprendre leurs réalités. Ils ont des idées concrètes pour faire évoluer le regard du grand public sur leur trouble. Ils sont également conscients de leurs forces et difficultés et envisagent leur inclusion en revendiquant leur singularité. Leurs témoignages sont riches d’enseignements et les conseils qu’ils prodiguent ne semblent être finalement qu’une question de bon sens.

Pour prolonger cette vidéo, plusieurs acteurs du projet étaient présents pour un échange autour du film. Une exposition artistique a mis ensuite en avant le regard qu’ont de jeunes étudiants en éducation spécialisée sur l’autisme, mais également le regard d’un photographe sous l’angle du portrait.

Les étudiants éducateurs de la HERS nous présentent ainsi trois œuvres inspirées de leur vision de l’autisme. Par l’art, ils dénoncent les préjugés et soulignent les richesses de ce handicap.

Un grand merci à tous pour votre présence, gageons de nous retrouver l’année prochaine pour aborder une nouvelle thématique, afin de continuer à faire découvrir et démystifier ce syndrome qu’est l’autisme.

Patrick Adam,

Président du Collège provincial

Député provincial en charge de l’accompagnement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s