Un week-end, deux expos !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Libramont – 26ème édition de Libr’Art…

Ce vendredi 20 septembre était inaugurée la 26e édition de Libr’art. Elle se déroule du 21 au 29 septembre 2013 à la Halle aux foires de Libramont.

J’ai également eu le plaisir de remettre le Prix offert par la Province de Luxembourg. Les votes pour le prix du jury sont encore ouverts.
Libr’Art, Salon International d’Art Contemporain, ouvre ses portes pour la 26e fois consécutive, du 21 au 29 septembre à la Halle aux foires (5000 m²) de Libramont.
Depuis un quart de siècle, chaque année, près de 150 artistes exposent leurs œuvres en peinture, sculpture, photographie et artisanat de création. Plus de 1.500 œuvres sont ainsi proposées aux visiteurs par ces artistes provenant de plus de vingt pays différents. Ce qui en fait un événement international. La diversité des œuvres exposées, des styles, des techniques, des formes, des matériaux, des couleurs, … c’est la richesse de ce salon unique en Wallonie.  Le nombre d’ouvrages exposés, leur provenance, leur variété, en font un lieu de rencontre des différentes sensibilités et cultures, des contacts enrichissants, de communications … et aussi de vente. C’est un véritable panel de ce qui se produit actuellement dans le domaine des arts plastiques. Parcourir ce salon vous emmène dans un monde de formes et de couleurs, de thèmes, de sujets, … qui sont autant d’expressions de la vie humaine, de la société, de notre environnement, de nos sentiments, de nos sensibilités.

La visite de Libr’Art permet d’admirer le beau, de ressentir des émotions, d’avoir un coup de cœur pour certaines œuvres exposées. Car chaque homme ; chaque femme peut communier avec une peinture, une sculpture, une photo, un bijou, une installation, une oeuve insolite, … Chaque être humain est un esthète qui, souvent, s’ignore. Les objectifs fondamentaux de Libr’Art, sont la liberté d’expression et l’art à la portée de tous.

L’exposition est accessible de 13h00 à 19h00, à la Halle aux Foires de Libramont, Place Communale 7, B-6800 Libramont-Chevigny – ++32(0)61/22 39 31 | Fax : ++32(061)22 56 24 – info@expolibramont.com – www.expolibramont.comwww.librart.be  – Droit d’entrée : Adultes : 8 € ou 10 € avec catalogue (-14 ans accompagnés : gratuit). Un bon de réduction peut être téléchargé sur www.librart.be – Catalogue : 3 €

Bastogne – Expo « Vie de grenier »…

Ce samedi 21 septembre, j’ai eu le plaisir d’assister au vernissage de l’exposition « Vie de grenier » aimablement prêtée par le Musée de la Vie Wallonne (Liège) au Musée en Piconrue (Bastogne), en présence de M. Paul-Emile Mottard, Député provincial liégeois en charge de la Culture, M. Benoît Lutgen, Bourgmestre de Bastogne, M. Fabian Lafontaine, Echevin charge de la Culture, M. Jean-Marie Toussaint, Président du Musée en Piconrue et M. Sébastien Pierre, Conservateur.

Cette exposition symbolise les belles collaborations qui existent entre nos deux provinces, en matière de Culture entre autres.

  • Vie de grenier: L’exposition VIE DE GRENIER nous vient tout droit du Musée de la Vie wallonne à Liège. Pendant une année, elle résidera au cœur du Musée en Piconrue et interrogera ses visiteurs…
  • Savez-vous qu’il y a de la vie dans un grenier ?  Les objets qui sommeillent-là n’y sont pas par hasard. S’ils ont été préservés de la destruction et de l’oubli, c’est qu’ils sont les dépositaires privilégiés d’un fragment d’histoire humaine. Déclencheur d’images, l’objet fait rejaillir des souvenirs précis ; il cristallise nos émotions et nos sentiments. Il prend alors à nos yeux une valeur toute particulière à l’instar d’un trésor. Le Musée de la Vie wallonne a choisi de présenter dans cette exposition quelques pièces atypiques, insolites ou anecdotiques de ses collections. Grâce à une scénographie originale et particulièrement créative, l’objet entre dans la lumière… et renaît ! D’anodin, il devient vedette ! Il peut dès lors jouer son rôle de passeur de mémoire…
  • Et vous, quels trésors peut-on trouver dans votre grenier ? Quels objets avez-vous choisi de préserver de la destruction et de l’oubli ? Et pourquoi ?  Ces objets fétiches, trésors jalousement conservés au fil du temps par vos soins, en disent long sur vous, sur ce que vous êtes et, plus généralement, sur notre société.
  • Pensez-vous qu’ils auraient leur place dans un musée tel le Piconrue ?  À Liège, l’exposition VIE DE GRENIER fut la première exposition temporaire qui succéda à la réouverture du Musée après quatre années de travaux de rénovation… Ici, elle occupe le rez-de-chaussée du Piconrue pendant que les 1er et 2ème étages vivent une transformation intégrale… Ceci n’a rien d’étonnant : une telle exposition donne un éclairage précis sur les missions fondamentales d’un musée d’ethnologie, d’un musée de la vie humaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s