Point presse – Le nouvel équipement « Snoezelen » de l’Ecole provinciale de Forrières :

Le nouveau bâtiment mis à disposition de l’Ecole provinciale de Forrières est la traduction d’une avancée dans la politique pédagogique de la Province de Luxembourg en matière d’enseignement spécialisé.

Un événement qui prend toute sa signification puisqu’il se déroule le jour d’une rentrée scolaire. L’inauguration officielle de cette extension de l’école provinciale de Forrières est une nouvelle fois la preuve de la volonté de la Province de Luxembourg d’avoir une écoute toute particulière aux besoins des enfants en difficultés d’apprentissages scolaires.

D’entrée, il est bon de rappeler que ce projet n’aurait pu voir le jour sans une parfaite compréhension et collaboration entre M. André BALON – Directeur du Fond des constructions scolaires et des personnes attachées à ses services et les différents responsables des services provinciaux qui se sont succédés à la réalisation de ce bâtiment.

En effet, il est bon de préciser que la méthodologie à suivre pour obtenir une réalisation efficace consistait dans un premier temps à définir, avec beaucoup d’exactitude, les besoins des enfants afin d’obtenir une réalisation construite en fonction des attentes.

Suivirent alors les longues périodes de concertations avec le personnel qui aboutirent à une centralisation des idées. Cette centralisation fut structurée par M. Vieujean, professeur d’éducation physique qui fit les recherches utiles afin de rechercher l’équipement le plus adapté.

C’est ainsi que la construction put commencer et les aménagement évoluèrent en fonction de l’équipement prévu.

Les réunions de chantier, très régulières, traduisirent un état d’esprit positif entre les différents intervenants. C’est ainsi que d’une étroite collaboration entre les architectes, les enseignants et les entreprises, est né un bâtiment adapté aux exigences d’une démarche basée sur l’éveil des enfants stimulés au monde extérieur par le biais du corps et de ses 5 sens.

Tant au niveau des responsables du Fond des Constructions Scolaires (M. Balon et ses collègues) qu’au niveau des mandataires politiques (M. Greisch et M. Adam, Députés provinciaux en charge de l’enseignement provincial ), le souci de doter l’établissement d’un tel équipement a été accompagné d’une continuelle adaptation  aux évolutions des recherches de la psychomotricité, préparation indispensable aux apprentissages scolaires.

Notre visite va nous faire découvrir ce que sera la pratique des équipements nouvellement installés qui permettront  l’éveil à la sensorialité des enfants. Leurs sens seront stimulés grâce à une relation privilégiée, sécurisante, réduisant les tensions tout en motivant à l’action. Les élèves vont être acteurs de leurs ouvertures sensorielles.

Ces espaces sont spécialement conçus pour pouvoir cibler les stimuli sens par sens, notamment au travers d’effets lumineux, de jeux de couleurs, de sons, de musique, de parfums, etc.

Cet outil de travail devient ainsi opérationnel dès cette rentrée scolaire. C’est ainsi qu’environ une centaine d’enfants qui fréquentent l’établissement pourront bénéficier de ces installations. Le personnel , qui a déjà suivi une initiation à l’occasion d’une journée pédagogique, compte dès à présent se former à ces pratiques afin de faire bénéficier les enfants du complément indispensable aux apprentissages de base. Cela représente indéniablement un plus dans la pratique pédagogique quotidienne.

Par son soutien à la diversification des pédagogies, la Province de Luxembourg  procure aux enseignants et éducateurs de l’Ecole provinciale de Forrières la possibilité de se doter de méthodes et de procédés mis en application dans un environnement multi sensoriel.  

Il est bon de mettre en évidence que par ailleurs, et ce sur un laps de temps qui n’excède pas trois années, l’école provinciale de Forrières a vu ;

  • L’inauguration d’une plaine de jeux , véritable plaine de sports.
  • Un nouvel équipement de la salle de gymnastique.
  • La création d’un atelier « poterie » envié par bon nombre de personnes sensibilisées à cet aspect de la création.
  • De nouvelles peintures dans les classes.
  • Un nouveau secrétariat.
  • Une nouvelle cyber-classe.
  • L’installation de la téléphonie dans toutes les grandes parties des bâtiments
  • L’accès à internet dans toutes les classes
  • Un nouveau cablage informatique dans le but de fonctionner en réseau.

Et les projets ne manquent pas, à savoir ;

  • Nouvelle organisation des différents locaux, à l’étage de l’école (en partenariat avec le service provincial compétent).
  • Possibilité de création d’une plaine multisports.
  • Mise en place de plantations autour du nouveau bâtiment (projet pédagogique).
  • Placement d’une nouvelle isolation.

Nous pouvons, sans conteste, avancer que toutes ces réalisations, passées ou futures, se sont construites et s’envisagent encore en parfaite concertation avec les acteurs de terrain que sont les membres du personnel de l’école de Forrières.

Nos derniers remerciements sont à adresser à M. Rodesch, Inspecteur général aujourd’hui pensionné, qui a su soutenir avec conviction tous les projets et ce dans une totale discrétion et enfin souliger que la continuité de cette action est aujourd’hui assurée par Mme Mathieu, qui œuvre dans le même état d’esprit, à savoir, laisser les personnes de terrain exprimer les besoins et autoriser, lorsque c’est possible, les réalisations.

Pour en savoir plus sur l’IMP de Forrières, cliquez ICI

Patrick Adam

 

Snoezelen

snoe2

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s