Point presse – Présentation du livre »Mémoire du cinéma dans le Luxembourg belge  » de la Collection Glane…

C’est un grand plaisir pour moi de vous présenter le nouvel ouvrage qui a intégré la collection Glane. Initiée par mon prédécesseur Philippe Greisch, celle-ci a pour objet de valoriser notre patrimoine, un soutien à la mémoire de notre province, parfois en dehors des sentiers battus …

Jusqu’ici, la Collection Glane avait permis de mettre en avant une partie de notre patrimoine provincial, essentiellement construit. Grace au travail de longue haleine mené par Histoire Collective, c’est un héritage un peu différent qui est enfin valorisé : le cinéma.

Et ce n’est pas anodin que cet ouvrage vous soit présenté ici et maintenant, alors que le 33e Festival du film européen vient de démarrer. Pour être précis, c’est dans une trilogie que l’extraordinaire travail mené par Histoire Collective sur le cinéma dans notre province se dévoile.

Cette aventure se déroule depuis un siècle déjà, et nous est racontée ici au travers des témoignages, authentiques, amusants mais aussi précis, de ceux qui ont fait vivre cette fabuleuse « machine ». Si aujourd’hui le numérique et les nouvelles technologies ont envahi notre quotidien, nous avons depuis longtemps oublié comme le cinéma relevait de la prouesse : qualité des films, les coupures, le matériel sophistiqué que requérait une projection, … Et puis aussi, du muet et du noir et blanc, de l’ambulant et des salles paroissiales, … Ce voyage, tel un film qui se déroule devant nos yeux, nous rappelle que pour nos parents et grands parents, le cinéma était une réelle attraction, qui rythmait la semaine, dont on parlait autour de soi, un rendez-vous avec le monde de l’imaginaire, mais aussi avec les actualités, surtout avant l’apparition de la télévision.

Ce premier volume évoque les salles, les programmes, le cinéma itinérant, et quelques aspects techniques. De nombreux détails et anecdotes nous font revivre, au travers des mots de ceux qui l’ont fait vivre, un cinéma dont le rôle dépasse de loin celui d’un simple loisir, qui était un réel lien social au sein de la localité, une entreprise également dont l’évolution a permis l’émergence de certains, et la disparition des autres …

Je vous souhaite, à la lecture de cette première partie, de vous laisser porter comme dans un vieux film d’aventure, au fil des salles de nos villes et de nos campagnes, dont certaines subsistent toujours, à la découverte d’un patrimoine riche et tellement humain …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s