Le Tour fair-play 2014 !

Ce mercredi 23 juillet à midi, Le Service des Sports de la Province de Luxembourg accueillait  le Tour fair-play de la Grande Région dans le cadre du Pool Interrégional du Sport.

Ce peloton de plus de 350 jeunes cyclistes qui a débuté le 19 juillet à Mendig et s’est terminé le 26 juillet à Trèves a roulé 110 km entre Luxembourg, Arlon et Thionville.

L’objectif de cette randonnée est de passer sur l’ensemble du territoire des 6 régions que sont la  Rhénanie-Palatinat, la Sarre, le Grand-Duché du Luxembourg, la Communauté Germanophone, la Province de Luxembourg et la Lorraine afin de promouvoir les échanges des jeunes.

Félicitations à tous ces sportifs et à l’année prochaine.

Patrick ADAM

Président du Collège provincial

Député provincial en charge du Sport

Festival d’Avignon 2014

Point presse – Expo "La province de Luxembourg est-elle design ?"   

  • Quel est le potentiel créatif du Luxembourg belge en matière de design ?
  • Qui sont les designers d’objets et comment développent-ils leurs activités ?
  • Quels sont les aménagements et les réalisations architecturales qui façonnent le nouveau visage de notre province ?
  • Cette exposition vous invite à répondre à ces questions et à bien d’autres encore.

Ce n’est pas la première fois que l’Institution provinciale traite de la question du design et de l’architecture. Cela a été le cas en 2011 avec le concours de design « banc public » présenté dans le cadre de Maili Mailo et aussi en avec les trois éditions du prix d’architecture durable en 2009, 2011 et 2013.

C’est il y a plus d’un an que Benjamin Stoz est venu me présenter ce projet d’exposition. Séduits par la qualité et la pertinence du propos, nous lui avons proposé de nous associer et de mettre en commun nos savoir-faire et moyens afin de concrétiser cette belle idée.

A la fois commissaire et scénographe de l’exposition, Benjamin Stoz a pu bénéficier de l’expertise et de l’appui d’un comité de sélection multidisciplinaire composé de : Cécile Francescangeli de le Maison de l’Urbanisme de Lorraine-Ardenne, Françoise Lutgen de la Direction économie et tourisme de la Province de Luxembourg , Willy Dory de l’espace d’art contemporain l’Orangerie et enfin de Michaël Cravatte, designer d’origine luxembourgeoise et Secrétaire général de l’Union des Designers de Belgique.

Au final, sur base d’une série de critères objectifs, ce sont les démarches de 10 designers, 9 réalisations architecturales et 4 projets d’aménagements intérieurs qui sont mis en exergue au fil 3 parcours distincts. En complément, le public peut aussi découvrir les lauréats des 3 prix d’architecture durable ainsi que le projet Insider Design de La Hesse.

Exploitant le bois et jouant sur une intégration harmonieuse avec le patrimoine architectural du Palais abbatial, la scénographie imaginée par Benjamin Stoz et mise en œuvre par le personnel provincial du SDAC est particulièrement réussie et contribue à mettre en valeur le travail et les démarches des différents créateurs.

D’ici deux semaines, l’exposition sera complétée par un journal remis gratuitement aux visiteurs. Au fil de 8 pages, cette publication permettra d’approfondir complémentairement cette réflexion sur le design à travers une série d’articles ainsi qu’une double page catalogue.

Et le mardi 30 septembre, dans le cadre d’une belle collaboration avec Luxembourg Creative, nous accueillerons une conférence et une table ronde consacrée au « design thinking ».

La question du design et des liens tissés avec notre territoire est vaste et mérite d’autres actions. J’espère que cette exposition constituera le point de départ d’une série d’initiatives nouvelles, tant dans le domaine culturel qu’économique,  autour des thématiques du design, de l’architecture et de la province de Luxembourg.

Je conclurai par avec une citation de Robert L. Peters :

Le design crée la culture. La culture forge les valeurs. Les valeurs déterminent le futur.

L’expo est ouverte du 26 juillet au 5 octobre, de 13h à 17h et fermée le lundi. L’entrée est gratuite et le tout c’est au Sdac à Saint-Hubert. 

Patrick ADAM,

Président du Collège provincial,

Député provincial en charge de la Culture

Une soirée de jeux à la Ludothèque provinciale de Marche-en-Famenne le 1er août 2014

Soirée de jeux pour adultes, le vendredi 1er août dès 20h, venez nous rejoindre à la ludothèque provinciale de Marche-en-Famenne. Notre objectif premier est de faire découvrir à des adultes des jeux récents et de qualité…

Les ludothécaires exposeront le fonctionnement de chaque jeu, et la partie sera ensuite lancée…Un accompagnement dans l’initiation sera assuré tout au long de la séance.

Nous attendons des joueurs sensibilisés pour leur faire connaître nos dernières acquisitions ! Au menu, vous trouverez les jeux du « Prix Jokers 2014 » et vous pourrez voter pour le jeu que vous jugerez être le meilleur !

Catégorie « ambiance » :

Catégorie « passionnés » :

Prenez du temps pour vous et venez nous rejoindre.  Décidez-vous à venir passer une soirée constructive et bien différente d’une soirée télé…Venez renouer avec le plaisir du bon jeu de société…Ces soirées, désormais bien établies, se déroulent dans une ambiance vraiment conviviale. Vous ferez la connaissance de nos habitués et surtout vous aurez l’occasion de pénétrer dans un univers captivant…

Inscription obligatoire à ludo@province.luxembourg.be ou par téléphone au 084/313240

La prochaine animation jeux pour adultes aura lieu le 5 septembre (au départ de plusieurs autres catégories du « Prix Jokers 2014 ») dès 20h.

Vous cherchez un « beau » jeu ? Consultez le catalogue complet des ludothèques et bibliothèques en province de Luxembourg : www.bibliotheques.province.luxembourg.be 

Vous souhaitez passer un bon moment avec des amis, repérer de nouveaux jeux avec vos enfants ? Tournez-vous vers les ludothèques !

Appel à projets Citoyenneté-Mobilité  – Les lauréats !!

Il y a quasiment 100 ans d’ici, jour pour jour, l’archiduc François-Ferdinand était assassiné à Sarajevo. Cet événement déclencha la Première Guerre mondiale. Les habitants de la Province de Luxembourg subirent le conflit de la manière la plus violente qui soit. De nombreuses familles déplorèrent la perte de leurs proches et de leurs biens. Heureusement, une solidarité d’une envergure sans précédent se mit en place.

Pendant la guerre, des maisons provisoires furent construites pour reloger les personnes sinistrées tandis que des vivres et des produits de première nécessité, collectés à l’étranger, étaient distribués à l’intérieur du pays. Après le conflit, l’Etat supervisa lui-même la reconstruction.

Il y a 70 ans, nous étions alors en pleine bataille de Normandie. Elle mena à la libération de la Belgique en septembre 1944, même si les habitants de notre région eurent encore à subir la terrible bataille des Ardennes.

La victoire alliée signifia surtout la défaite du nazisme, idéologie totalitaire, raciste et génocidaire. Le combat contre ces idées nécessite une vigilance de tous les jours, à l’heure où la crise actuelle semble menacer les principes élémentaires d’humanité.

La Province de Luxembourg est une terre de souvenir. De nombreux acteurs de la mémoire y œuvrent depuis longtemps pour pérenniser les valeurs citoyennes héritées des deux conflits mondiaux, comme la tolérance, la solidarité vis-à-vis des démunis, l’attachement à la démocratie et aux libertés fondamentales. Leur dynamisme est amplement reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Wallonie.

La Province de Luxembourg a souhaité mettre en valeur ces initiatives au travers d’un appel à projets intitulé « Culture et Citoyenneté ». Cette procédure, gage d’une évaluation objective, garantit à chaque candidat une procédure rationnelle et transparente.

Nous avons reçu 48 candidatures. Celles-ci émanent de l’ensemble du territoire provincial. Elles visent à donner à chaque citoyen, soit les connaissances historiques nécessaires pour lui permettre de transmettre la mémoire des conflits passés et d’appréhender le monde actuel, soit un espace d’extériorisation de douleurs familiales, soit des moyens d’expression de sa créativité personnelle.

Les projets soumis ont répondu largement au-delà de nos attentes et se distinguent par leur grande qualité.

Au nom de la Province, je tiens ici à remercier l’ensemble des candidats pour leur engagement, et la proposition de projets innovateurs, défenseurs des valeurs citoyennes, et s’engageant dans le travail de mémoire. Sur ces 48 dossiers de candidature, 34 ont été retenus, les autres, pour la plupart, ont été redirigés vers les services provinciaux compétents pour voir de quelle autre manière ces projets peuvent être soutenus par la Province.

Je remercie également les membres du jury, pour avoir consacré à chaque dossier de candidature l’attention qu’il mérite, et le Service Citoyenneté et Mobilité de la Province de Luxembourg, pour l’organisation générale de cet appel à projets.

Avant de passer à la lecture de la liste des lauréats, je souhaitais vous permettre de partager avec moi quelques moments musicaux, fruits de la belle initiative du groupe «  les Athus Vus », qui se veut « passeur de mémoire », en rendant hommage à tous les soldats morts au combat.

Proclamation des lauréats :

ASBL Les Amis du Patrimoine Latourois

ASBL Centre Culturel d’Aubange

ASBL Centre Culturel de Rossignol-Tintigny

ASBL Cercle d’Histoire et de Traditions de Libin

  • ASBL Centre Culturel de Habay
  • ASBL Maison des Jeunes de Chiny-Florenville
  • ASBL Centre Culturel de Bertrix et Habay
  • ASBL "Syndicat d’Initiative de l’Ourthe Supérieure"
  • ASBL "Ardennes-White Star – US Army"
  • M. René Bastin
  • ASBL "Le Musée Gaumais"
  • ASBL "Terre de Neufchâteau"
  • ASBL "Anim’Action Bodange"
  • Com. de Paliseul et comité "Commémorations Maissin 2014"
  • Commission locale de Développement rural (CLDR) de la commune de Marche-en-Famenne
  • Cercle historique "Val du Glain, Terre de Salm" ASBL
  • Cercle Saint-Lambert, Rosières ASBL
  • Sur les pas de la mémoire Ethe – Virton 2014  ASBL
  • Comité 70ème / 100ème  (Houffalize)
  • Fondation M.E.R.Ci
  • Cercle Historique "Terre de Durbuy" ASBL
  • Administration communale de Vielsalm
  • CALâme ASBL
  • Groupe musical "Les Athus Vus"
  • Administration communale de Tellin
  • Office communal du tourisme de Tellin
  • Conseil consultatif communal des Aînes de Tellin (CCCA)
  • Cercle d’Histoire et d’Archéologie SEGNIA  ASBL
  • Académie communale de musique de Bastogne
  • La Mémoire Civile 1940 – 1945  (Sainlez)
  • Porcheresse 2014  ASBL
  • Administration communale de Saint-Hubert
  • Comité du Souvenir de Latour ASBL
  • Administration communale d’Herbeumont

Bravo !

Patrick ADAM

Président du Collège provincial

Député provincial en charge de la Culture et Citoyenneté

La Nuit des Camisards du 4 au 13 juillet, les répétitions vont bon train …

Nous vous en avions parlé ICI 

Je reviens vers vous aujourd’hui pour vous tenir informés de la dernière ligne droite d’un projet singulier et ambitieux qui nous tient, nous Province de Luxembourg, en haleine depuis plus d’un semestre maintenant :

  • La mise en place d’un projet théâtral sur le Domaine du Fourneau Saint-Michel.

Répétition générale demain, et, vendredi, la première d’une série de 8 représentations de cette « Nuit des Camisards ».

Ces représentations sont tout à la fois : la concrétisation d’un projet culturel qui me tenait à cœur, une implication sans faille des services culturels concernés, un aménagement singulier du site grâce à une équipe ouvrière motivée (vous pouvez apprécier le travail d’aménagement du site), un partenariat toujours plus intime avec la Maison de la Culture de Marche, une participation innovante d’une de nos trop rares troupes de théâtre professionnel en province de Luxembourg (Didactic Circus), et la participation, dans la figuration, de gens du cru, tout aussi motivés que des « pros »…

C’est aussi l’occasion pour la Province de fédérer autour d’un projet d’envergure une multitude d’opérateurs de terrain, mais aussi, et je remercie mon Collègue René Collin, de « décloisonner »  les services quand cela s’avère nécessaire.

La transversalité n’est pas un mot esthétique dans un projet politique, c’est une réalité, et « La Nuit des Camisards » en est une parfaite illustration. Mais ce projet est enfin, et surtout, une rencontre avec une troupe de théâtre formidable, et un homme qui ne l’est pas moins : Monsieur Gilbert Rouvière, metteur en scène et véritable « Pygmalion » de cette compagnie Zinc Théâtre.

Alors oui, le métier de comédiens est un métier difficile, et les atermoiements que nous pouvons lire dans la presse française autour du statut des intermittents du spectacle en sont malheureusement la face visible de l’iceberg, mais malgré toutes ces difficultés, la Compagnie Zinc Théâtre a répondu présent à notre projet,  et c’est sans relâche qu’elle a investi les lieux depuis trois jours pour pouvoir  nous offrir, vous offrir, ce spectacle formidable.

Alors oui, bien sûr, je ne peux pas vous garantir le soleil tous les soirs, mais tous les soirs je peux vous garantir un feu d’artifice d’émotions,  une effusion visuelle, et surtout un vrai bonheur théâtral.

Comment se déroulera la soirée ?

  • Dès 19h00, ouverture du site pour accueillir les personnes qui ont choisi la formule repas. Durant le repas, les « Didactic circus » vous mettront progressivement  dans l’ambiance d’une soirée où souffle le vent de la contestation.
  • À 21h30, les « Camisards » emmèneront  les spectateurs sur le lieu de la révolte pour deux heures de spectacle joué et chanté.

Tous les soirs, après le spectacle, la compagnie Zinc Théâtre sera présente pour quiconque désirerait s’entretenir avec elle, et échanger diverses impressions.

Je ne saurais trop conseiller aux spectateurs de prendre une petite laine, et pourquoi pas un coussin. En effet, en ces nuits de révolte, le fond de l’air est parfois frais, et les rondins de bois un peu durs… mais la lutte de certains pour leurs idéaux est au moins à ce prix… !

Réservation au 084/210890 ou directement en ligne en cliquant ici: www.ticketnet.be

Patrick ADAM

Président du Collège provincial

Député provincial en charge de la Culture

Point presse – Soutien à la création et à la diffusion cinématographiques en province de Luxembourg

C’est une grande première qui nous a rassemblé ici dans cette salle de cinéma.

Une première qui répond à des attentes et qui marque aussi la volonté provinciale de développer un soutien spécifique au 7ème art.

Ce soutien inédit se concrétise désormais dans un règlement d’octroi de subsides  qui a pour objectif de favoriser la diffusion et la création cinématographiques en province de Luxembourg et ce, sur 3 axes distincts:

  1. Un soutien financier annuel aux salles de cinéma compte tenu de la difficulté et de toute l’importance de la diffusion cinématographique en milieu rural. On y distingue un soutien aux salles uniques et un soutien aux cinémas disposant de plusieurs salles. A noter qu’un soutien complémentaire, suivant certains critères,  peut être octroyé aux cinémas développant des actions de type ciné-club ou ciné-débat.
  2. Une aide  à la diffusion par un soutien aux ciné-clubs indépendants organisés en dehors des salles de cinémas. Leur programmation devra comprendre une projection touchant à l’un des axes  privilégiés par la Province pour 2014 et 2015 : La grande guerre, le fair play. Pour ce faire, le Panathlon Wallonie Bruxelles propose un catalogue de court-métrages illustrant cette thématique du fair play. Je leur donnerai la parole tout à l’heure pour qu’ils nous en disent un peu plus et nous découvrirons ensuite un de leur film.
  3. Une aide à la production de courts métrages. Ici l’objectif est double.  Encourager la production de courts métrages afin de participer à l’émergence de nouveaux talents. Inciter les auteurs, les réalisateurs et les producteurs à tourner en province de Luxembourg et à y traiter des sujets en lien avec le territoire. C’est une enveloppe de 5000,00 € dont pourra bénéficier chaque court métrage soutenu par la Province.

Et élément très important, chaque projet de court métrage répondant aux critères repris dans le règlement sera soumis à l’avis d’un comité de lecture rassemblant des professionnels du milieu. C’est l’acteur phare luxembourgeois  Olivier Gourmet qui présidera ce comité de lecture composé à mes côtés de :

  • Laurent Cadet (cadreur, directeur de photographie)
  • Jean-François Tefnin (Clap)
  • Géraldine Cambron (Cinémarche)
  • Pascal Belpaire (Directeur de TV-Lux)

Merci à eux pour leur disponibilité et leur implication.

Je terminerai par remercier les responsables du cinéma de Bouillon pour leur accueil ainsi qu’André Cadet et Jean-François Tefnin de l’asbl Clap qui nous ont apporté toute leur expertise et leurs précieux conseils dans notre réflexion et lors de l’élaboration de ce règlement de soutien à la création et à la diffusion cinématographiques en Luxembourg belge.

Pour télécharger le règlement :  Règlement cinéma

Patrick ADAM,

Président du Collège provincial

Député provincial en charge de la Culture