Grand concours original « De quel bois vous chauffez-vous ?» au Domaine du Fourneau Saint-Michel

Venez tester vos connaissances, votre dextérité et vous découvrir des aptitudes insoupçonnées au Domaine Provincial du Fourneau Saint-Michel.  Nous vous proposons un concours basé sur une série d’épreuves sur le thème du bois, le samedi 21 mars 2015 de 13h30 à 18h.

A la clé de nombreux prix attractifs : un week-end pour 4 personnes dans un chalet niché dans la forêt, un repas pour 4 personnes dans un restaurant insolite et surprenant,  des livres,….  Tous les participants se verront récompensés et seront invités à la soirée de présentation de l’ouvrage « Bûcherons, sabotiers et Cie » édité aux Editions Weyrich.  Elle sera animée par le groupe « Babette et les Z’amusettes » et sera couronnée par un grand feu !

Pour participer rien de plus simple : formez une équipe de 4 personnes et inscrivez-vous au plus vite au 084/21.08.90 ou en envoyant un mail à : fourneausaintmichel@province.luxembourg.be

Dépêchez-vous de vous inscrire car le nombre d’équipes est limité.  La participation est ouverte à tous à partir de 18 ans et le prix de l’inscription s’élève à 20 € par équipe

Le mois de février au Musée Archéologique d’Arlon

  • Les Dimanches au musée !

Chaque premier dimanche du mois à 14.30, le musée vous propose de venir découvrir ses collections gratuitement, grâce à une visite guidée.
Prochain dimanche au musée : le 1er février 2015.

  • Après-midi des familles Marmaille&Co pendant les congés

Le mardi 17 février, de 14.00 à 16.00, le Musée Archéologique organise gratuitement une après-midi en famille !
A l’occasion de l’après-midi Marmaille&Co, le Service éducatif propose aux familles de venir découvrir le monde des jeux gallo-romains ! Parents, grands-parents et enfants sont invités à venir jouer à des jeux d’époque romaine ou à des jeux remaniés pour l’occasion. L’occasion de partager un bon moment avec vos enfants !
Inscriptions au 063 212 849

  • Ateliers du Service éducatif

Pour les enfants de 4 à 6 ans:

Le mercredi 11 février (de 14.00 à 16.00) : Découvrir l’art des Gallo-romains : découvrir et créer des masques de théâtre antique
Inscription obligatoire au 063 212 849
5 euros par enfant

Pour les enfants de 7 à 11 ans:

Le mercredi 18 février (de 14.00 à 16.00) : Découvrir l’art des Gallo-romains : découvrir et créer des masques de théâtre antique
Inscription obligatoire au 063 212 849
5 euros par enfant

  • Stage du Service éducatif

Le jeudi 19 février (de 9.00 à 16.00) : Stage d’une journée sur les 12 travaux d’Hercule.
Grâce à cette animation, tu découvriras la fabuleuse histoire d’Hercule, héros de l’Antiquité à la force surnaturelle. A travers les collections du Musée, des jeux, des bricolages, tu pourras tout apprendre de cette formidable épopée !
Inscription obligatoire au 063 212 849 ou via musee.archeologique@province.luxembourg.be – 15 euros par enfant ; enfants de 5 à 11 ans – Possibilité de déposer les enfants au musée à 8.30 et jusque 17.00 – Les enfants doivent se munir de leur casse-croute pour le repas de midi.

  • Pour les enseignants !

L’ARCHEOLOGIE, C’EST LA CLASSE!
Les dossiers pédagogiques « L’archéologie c’est la classe » sont le fruit de la belle collaboration entre le Musée Archéologique et les autres musées d’archéologie du réseau Archéopass.

En ce début d’année, nous offrons un dossier « L’archéologie » ou un dossier « Les Gallo-romains » aux cinq premiers enseignants qui se feront connaître à l’adresse mail musee.archeologique@province.luxembourg.be

A vos claviers !

Point presse – Du roman à l’écran 2015

Pourquoi écrit-on des romans?

Pourquoi en faire des films?

Du roman à l'écran

Et ça n’arrête pas. On n’en finit pas d’en rajouter… Ça ne suffit jamais. Pourquoi cette abondance ? Pourquoi cette soif ? Peut-être pour des raisons économiques, bassement mercantiles ?…

Oui, il y a de ça, parfois. Mais quand c’est la seule motivation, quand ce n’est que ça, c’est quand même l’exception.Oui, l’industrie du cinéma est une industrie qui compte, qui rapporte… Et gros, parfois !

Mais on faisait de la fiction, on se racontait des histoires, bien avant de vendre des livres, ou des places de cinéma. Bien avant que livres et films ne soient des produits commerciaux. On s’est toujours raconté des histoires parce qu’on en a besoin.

Et le premier véhicule a été le bouche-à-oreille, puis c’est devenu le livre, puis c’est devenu le cinéma. Le cinéma qui a inventé sa propre manière, sa propre grammaire, mais qui a aussi puisé sa matière dans la littérature… La littérature écrite qui a, elle-même, puisé dans la littérature orale…

L’Iliade et l’Odyssée et les grandes gestes cosmogoniques de partout, et celles du Moyen Âge, ont d’abord vécu, ont longtemps circulé oralement ; sans le support, sans le secours du papier.

On se raconte des histoires depuis toujours… Et on lit aujourd’hui, on découvre par le roman l’histoire d’un autre soi-même ; un autre qui est d’un autre temps, ou d’un autre pays, d’une autre culture, d’une autre religion, d’une autre vie… On se découvre cette capacité d’être un peu cet autre.

Et, chemin faisant, on se découvre à soi-même et on vit. On vit pour un autre, par un autre ; on vit par procuration. La fiction le permet. Le roman nous offre cette possibilité.

Et alors j’ai bien envie de vous faire une révélation… Une révélation qui est de la première importance, surtout par les temps qui courent.

L’utilité de la fiction est prouvée scientifiquement. La fiction rend plus humain. La fiction fabrique, produit de l’humanité. Si !

L’empathie, vous savez ce que c’est la capacité de vivre la vie intérieure des autres, de se mettre à la place des autres.

Le philosophe Paul Ricœur parle, lui, de… « se vivre soi-même comme un autre ».

Eh bien, cette capacité-là, des chercheurs ont tenu à l’observer scientifiquement. Ils ont donc d’abord défini rigoureusement des critères d’observation, observation de sa manifestation puis de son évolution, de son augmentation ; puis ils ont testé des étudiants soumis à la lecture de textes purement informatifs et de textes de fiction.

Et… résultat des courses – je vous cite une phrase de leurs conclusions, une seule mais qui en dit long – : « La lecture de fiction développe notre empathie ». Redisons-le en d’autres termes : on devient plus humain à lire des romans.

Et, mine de rien, la science le prouve, mais c’est ce que l’école se propose de faire depuis toujours…

Elle dit, l’école, de l’enfant préadolescent puis adolescent, adulte en devenir, l’enfant à faire grandir, cet enfant qu’elle confronte à la littérature, aux textes classiques (ceux qu’on apprend en classe)… elle dit qu’il fait ses humanités.

Comme on disait, quand il était petit enfant, qu’il faisait ses dents. Alors, il a fait ses dents, naturellement. Il faut maintenant qu’il fasse l’homme ; qu’il fasse son humanité. Ses humanités. Et la société, l’école mise sur la littérature, sur les romans, pour l’aider.

Les romans qui sont restés romans comme ceux qui sont devenus des films… Les amateurs de lecture, les amateurs du roman resté roman disent souvent qu’on y perd au change, qu’il n’y a pas dans le film tout ce qu’il y avait dans le texte…

Oui, le film retire des choses au texte, forcément. Mais il en ajoute d’autres. Mais il rajoute surtout de l’humanité.

Le cinéma nous oblige à travailler ensemble. De compagnie. Les uns avec les autres. Le cinéma nous montre cette collaboration. Nous montre collaborant.

« L’Internationale sera le genre humain », disait Eugène Pottier, avec sa chanson, alors qu’on était en pleine répression de la Commune.

La chanson – son programme –, il est remise aux calendes grecques, mais en attendant on pourrait s’entendre sur ce qu’est le genre humain ; ce que sont ses droits et ses devoirs…

En attendant, on pourrait aller au cinéma. Regarder, commenter ce genre d’expression, de fiction qu’est le cinéma. Un genre qui est, lui, international. Et c’est bien utile. C’est même drôlement nécessaire, par les temps qui courent.

Lisez ce qu’en disait André Malraux :

« Enfin le cinéma est né. Et à cette heure, une femme hindoue qui regarde Anna Karénine pleure peut-être en voyant l’idée que le Russe Tolstoï se faisait de l’amour exprimée par une actrice suédoise et un metteur en scène américain… »

Post-sciptum

Pour ceux qui doutent de mon histoire de fiction productrice d’empathie, je vous renvoie à l’émission de France Inter intitulée Sur les épaules de Darwin du médecin et directeur du Centre d’études du vivant, Jean-Claude Ameisen.

Allez sur le site, à la page de l’émission et consultez, dans les archives, le numéro portant le sous-titre : « Quand la science rencontre l’art ».

Jean-Claude Ameisen vous explique l’expérience plus précisément et il vous donne les références de la revue où elle vous est relatée par le menu.

Sur ce, faites-vous du cinéma. Faites-vous un maximum de cinémas ! C’est bon pour la santé de l’humanité.

Patrick ADAM

Président du Collège provincial

Député provincial en charge de la Culture

Communiqué de presse

Appel à candidatures pour les concessions Horeca au Fourneau Saint-Michel

Contact : 063 212 882 – secretariat.adam@province.luxembourg.be

Mesdames, Messieurs les journalistes,

La Province de Luxembourg lance un appel à candidatures pour la reprise d’une concession de service public au sein du Domaine provincial du Fourneau Saint-Michel, pour les établissements Al Pèle et L’Auberge du Prévost.

Les modèles de contrat, et toutes les informations pratiques sont disponibles auprès de Mme Valérie PEUCKERT, Directrice, Domaine du Fourneau Saint-Michel, n° 4 à 6870 Saint-Hubert.

Elle se tient par ailleurs à votre disposition pour tout renseignement complémentaire au 084 210 890 ou v.peuckert@province.luxembourg.be . Le dossier de candidature devra lui parvenir pour le 4 février 2015.

Je vous souhaite bonne réception de la présente et vous prie de croire, Madame, Monsieur, en mes sincères salutations.

Patrick ADAM

Président du Collège provincial

Député provincial

Concours: Créez l’affiche d’« Allons promener les chèvres… le best of ! »

20141019_134426Spectacle présenté au Fourneau Saint-Michel les 27 et 28 juin 2015.

Après deux éditions très appréciées en 2011 et 2013, les 27 et 28 juin prochains, les chèvres repartent en balade et vous emmènent à travers les chemins du Musée de plein air du Domaine provincial du Fourneau Saint-Michel…

Pour cette troisième édition d’« Allons promener les chèvres », le Centre culturel de Nassogne et la Province de Luxembourg vous invitent à nouveau dans sa machine à remonter le temps ! Venez vivre une promenade pittoresque et découvrez ou redécouvrez les légendes et anecdotes de nos villages.

Afin de faire la promotion de cet évènement original, nous faisons appel à vos talents…

Vous peignez, dessinez, collez, taguez ? Laissez libre cours à votre imagination et proposez-nous une création en vue de la réalisation de l’affiche qui promouvra cet évènement exceptionnel !

Projet à déposer au Centre culturel de Nassogne (rue de Lahaut, 3 – 6950 Nassogne)

ou à envoyer par e-mail à claire@ccnassogne.be avant le 16 février 2015.

Le gagnant sera désigné par un jury et sacré lors de la remise des prix.

Règlement complet ci-dessous et informations au Centre Culturel de Nassogne : 084/21.49.08

Règlement du concours : Créez l’affiche d’« Allons promener les chèvres… le best of ! » .

Concours organisé par le Centre culturel local de Nassogne asbl

  • Article 1 – Objet

Le Centre culturel local de Nassogne asbl, situé rue de Lahaut 3, 6950 Nassogne, en partenariat avec la Province de Luxembourg, organise un concours intitulé : Créez l’affiche d’« Allons promener les chèvres… le best of ! »

Via ce concours, nous sollicitons votre imagination artistique débordante pour la création de cette affiche qui servira à promotionner la fresque théâtrale qui se déroulera les 27 et 28 juin 2015 sur le site du Fourneau Saint-Michel.

  • Article 2 – Durée

Ce concours se déroulera jusqu’au 16 février 2015 par l’envoi de votre chef d’œuvre au Centre culturel par poste (rue de Lahaut 3, 6950 Nassogne) ou par email (claire@ccnassogne.be), selon les modalités prévues au présent règlement.

Aucune création ne sera acceptée après cette date.

Le Centre culturel se réserve le droit d’interrompre, de modifier, d’écourter, de prolonger ou d’annuler ce concours en cas de force majeure ou de circonstances exceptionnelles indépendantes de sa volonté. Sa responsabilité ne pourra être engagée de ce fait.

  • Article 3 – Modalité de participation au concours

3.1 Conditions de participation

Le concours est ouvert à tous à partir de 18 ans.

Chaque participant ne peut concourir qu’une seule fois.

3.2 Conditions de forme de la création

Les participants peuvent choisir librement le traitement de leur création : réaliste, humoristique, poétique, abstraite, etc. et la technique de réalisation : peinture, dessin, collage, infographie, etc.

La création devra obligatoirement faire apparaître, ou du moins évoquer :

  • une ou plusieurs chèvres et/ou son milieu de vie
  • le site typique du Fourneau Saint-Michel

La création devra faire apparaître, ou du moins laisser place pour :

  • le nom : Allons promener les chèvres… le best of !
  • la date : 27 et 28 juin 2015
  • le lieu : Domaine provincial du Fourneau Saint-Michel

Les candidats devront prévoir un emplacement éventuel sur leur création pour les logos du Centre culturel, du Fourneau Saint-Michel et de la Province de Luxembourg ainsi que les logos des partenaires médias et financiers (en bas du visuel).

Les créations, susceptibles d’être modifiées par le Centre culturel, devront respecter ces contraintes techniques, dans le respect des droits moraux du participant, pour l’adaptation sur les différents supports de communication.

  • Article 4 – Cadeau

En plus d’avoir l’honneur d’être élu créateur de l’affiche « Allons promener les chèvres… le best of ! » et de pouvoir l’apercevoir dans toute la promotion de l’événement, le gagnant, qui sera prévenu après le 16 février 2015, remportera un prix.

  • Article 5 – Publicité et Promotion

Le gagnant autorise les organisateurs à utiliser son nom, prénom et sa création dans les conditions définies dans ce règlement.

  • Article 6  – Propriété intellectuelle

Chaque participant cède au Centre culturel l’ensemble de ses droits d’auteur (reproduction, représentation, communication, adaptation, etc.) sur la création d’objet de sa contribution dans le cadre du concours, et ce de manière définitive.

La présente cession comprend notamment le droit pour le Centre culturel d’utiliser à titre exclusif les œuvres des participants, dans ses messages publicitaires, dans les médias et pour toute manifestation publi-promotionnelle sans que cette utilisation ne puisse ouvrir le droit à une quelconque rémunération.

L’œuvre originale sera rendue à l’artiste gagnant en fin de projet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et pour bien commencer l’année…

Soirée de jeux pour adultes, ce vendredi 9 janvier dès 20h, venez nombreux nous rejoindre à la ludothèque provinciale à Marche-en-Famenne. Nos ludothécaires vous présenteront : «Rory’s Story cubes» un jeu où on lance des dés et où on raconte une histoire, «Stein im brett» petit jeu de placement de pions – un jeu Gerhards, «Mount drago» de Leo Colovini, «Cyclades» de Bruno Cathala et Ludovic Maublanc et «Mauna Kea» de Touko Tahkokallio édité par Husch-Gigamic 2013.

Nous démarrons ainsi une nouvelle année ludique et un moment privilégié avec un public adulte! Ce rendez-vous est maintenant attendu avec impatience par les plus «mordus»! Alors décidez-vous à venir nous rejoindre pour passer un moment en toute décontraction! Venez renouer avec le plaisir du jeu, du bon jeu de société…des jeux nouveaux et insolites pour passer quelques heures en groupes!

Inscription obligatoire à ludo@province.luxembourg.be ou par téléphone au 084/31.32.40.

Adresse: 74 chaussée de l’Ourthe à 6900 Marche-en-Famenne.

Prochaine animation jeux pour adultes: le vendredi 6 février, nous reprenons nos habitudes, le premier vendredi de chaque mois!